© 2014 by LA MÈRE EN GUEULE

  • w-googleplus
  • Twitter Clean
  • w-facebook

Notre site est actuellement en reconstruction ! En attendant, voici notre nouvelle Gazette . Bonne lecture et à bientôt...

Il était une fois la Mère en Gueule.

 

La Mère en Gueule, au départ, ça fait partie de la mythologie populaire bourguignonne. Tant que les petits enfants sont bien sages, elle dort… - Comme la belle au bois dormant ? - Pas vraiment… La comparaison s’arrête là. Parce qu’elle ne dort pas en attendant sagement qu’un prince la réveille d’un baiser chaste, pour lui faire chastement des tas d’enfants qui vivront une vie bien réglée. Ce qui la réveille, c’est plutôt un gamin trop curieux qui s’approche d’un puits, d’une mare, d’un étang, un enfant turbulent qui a du mal à obéir… Et si elle vient à s’ébrouer, alors gare… Gare… Gare… Parce qu’elle est plutôt du genre gourmande, une sorte  de goulue déchaînée…

 

Alors pourquoi s’est-elle réveillée, il y a vingt ans, à Montceau les mines ?

 

Le problème avec les mineurs, c’est leur détestable manie de creuser ! Ils creusent des puits, ils exploitent des filons, ils mettent à jour des « découvertes » : quelle fichue curiosité ! Or certains de leurs descendants, à Montceau-les-mines, se sont mis à creuser : le passé, les mémoires, le présent aussi et ses non-dits ou ses « pas-dits-assez-forts ». Et au fond de leurs puits, ils ont trouvé une vérité bonne à dire : il y a toujours eu, et il y aura toujours des gens pour regarder les difficultés de la société en face et ne pas accepter une évolution présentée comme inéluctable, des gens qui reprennent les choses en main pour bâtir une société plus juste et plus humaine.

 

De quoi donner encore plus de courage pour creuser, encore plus profond. Tous les moyens sont bons à partir de là : interviews, édition de livres, de gazettes, expos, lectures publiques, chansons, spectacles... L’essentiel est de donner la parole, et de la prendre à son tour, pour que chacun donne sa version.

Aujourd’hui la Mère en Gueule ne dévore plus les enfants curieux. Si elle l’ouvre encore, sa fameuse gueule, c’est pour dire, encore et encore, que les hommes sont libres et responsables du monde qu’ils choisissent au jour le jour : ombre ou lumière.

 

Samuel Jaudon 

président de la Mère en Gueule

CHAGOTVILLE  L'EXPO

En 2016, Montceau-les-mines a fêté ses 160 ans. Pour l'occasion, la Mère En Gueule, en partenariat avec la municipalité, a présenté le 17 septembre, à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, une exposition :  Chagotville, Il y a 160 ans, Montceau-Les-Mines.

Elle fut également installée lors des représentations de CHAGOTVILLE à l'Espace Culturel Louis Aragon de Saint-Vallier en mars 2017.

Nous  espérons vivemen tpromener  "L'EXPO"  dans les collèges, lycées et bibliothèques du bassin minier, et elle deviendra p't-êt' ben une exposition permanente, selon le voeu de madame le maire de Montceau-les-mines.

Nous espérons également que les Montceliens nous permettront d'étoffer l'expo, en nous confiant pour reproductions documents et photographies qui pourraient nous éclairer sur la fin du 19ème siècle dans la cité minière.